• Luca Brambilla

L’entraîneur et les choses qu’on ne vous dit pas

Temps de lecture: 3 minutes

De plus en plus fréquemment on est bombardés par des vidéos sponsorisées où des messieurs âgés, des gamins qui font leurs premières armes ou des jeunes futés s’improvisent entraîneurs. C’est le mot dont tout le monde parle, et on dirait qu’en Italie il y a plus d’entraîneurs que de poissons dans la mer. Puisque je connais très bien ce monde-là, et ayant des entraîneurs parmi mes amis, il est de mon devoir de donner des avis pour se défendre des escroqueries légalisées. Je ne suis pas un entraîneur, mais un spécialiste de CNV. Donc je ne veux pas soutenir personne.


Voilà 5 choses à savoir sur cette figure-là:

1) Il sont tous entraîneurs. Aujourd’hui il n’existe pas aucun ordre d’entraîneurs: personne ne les reconnaît pas, il n’existe pas un organ qui les sauvegarde. Pas d’examen pour devenir entraîneur. Entraîneur signifie donc une personne qui “aide quelqu’un d’autre à être toujours au top. Donc quiconque peut se définir entraîneur arbitrairement.


2) Quelle habilité? Puisqu’il n’éxiste pas un organ qui définit de manière formelle la figure de l’entraîneur, il n’y a pas une liste de capacités qu’il doit nécessairement avoir. Il y a quelqu’un qui prépare un cours de PNL, qui s’inscrit à un cours de réthorique, qui étude l’Anglais pour vendre leurs arnaques avec une autre langue, qui se fait passer pour mentaliste (cette catégorie me cause plus peine que les autres).


3) Cours pour camelotes. Beaucoup d’écoles d’entraîneurs sont en train de fleurir dans toute l’Italie: ils donnent des certificats qui se révèlent des camelotes. Qui est ce-qui veut comme entraîneur quelqu’un qui a comme unique certification une attestation donnée par quiconque qui a beaucoup de “j’aime” sur Facebook? Certainement pas moi, et je suis sûr vous non plus.



4) Seulement questions, pas de réponses. Pendant les choses les plus intéressantes sur les entraîneurs il y a le fait que ceux font seulement des questions, ou donnent des exercices à faire (sur la respiration, par exemple, ou sur les questions-boosters). Personne vous donne une stratégie avec laquelle vous pourrez rejoindre un objectif. Pourquoi? Parce-que personne tient pas cette formule, et, dans le cas où il l’aurait, il ne va pas vous donner-le sur Facebook pour petite monnaie. Je ne déprise pas la possibilité de se faire des questions intelligentes, mais si je dois payer une consultance, je voudrais que la personne qui me donne sa réponse ait une réponse.


5) Parlotte. Les célèbres sessions avec les entraîneurs sont seulement des parlottes avec des gens qui n’ont pas des habilités claires et définies, même s’ils veulent vous faire améliorer dans votre propre secteur ou dans votre entière vie. Je vous invite à penser que ce type d’activité est la même utilisée avec votre mère ou vos amis.


Voilà: peut-être que la prolifération d’entraîneurs témoigne qu’on vit dans une période sans figures affectives solides, comme des vrais amis qui nous poussent à faire de notre mieux au lieu de nous renfermer en nous- même. Essayez d’avoir des rapports établis sur la vérité, la sincérité de vos sentiments et l’écoute des feedback que les autres vous donnent. De cette manière, vous aurez l’opportunité de relancer un rapport interrompu avec vos parents, avec vos amis et votre petite copine. Vous serez plus contents, plus forts et surtout avec plus d’argent dans votre porte-monnaie. Vous découvrez qu’il n’y a pas chose plus belle qu’être entraîneur de soi-même!

P.S.: si quelqu’un (entraîneur en particulier) n’est pas d’accord avec moi, il peut toujours m’inviter à son cours ou rencontre: je serai très content d’écrire un article sur cette exception.


Milan, 26 Novembre 2017

Logo_ridisegnato.png

Copia Originale 

Foro Buonaparte,22