• Luca Brambilla

L’importance de sourire

Temps de lecture: 2 minutes

Il y a quelque temps un de mes amis entrepreneur nommé L. m’appelle à une réunion sur comment former le nouvel personnel embauché dans l’entreprise à propos de CNV. J’avais eu l’occasion de rencontrer L. grâce à des leçons privées qu’il avait voulu prendre sur la lecture du langage du corps. À cette occasion j’avais connu aussi son frère T. qui avait montré immédiatement une attitude impoli et un clair préjugé contre moi.

Nous nous sommes assis dans leur salle de réunion : à chaque fois que j’arrêtais de parler T. se moquait de moi.


Après que cette situation a continué pendant un quart d’heure, je me suis impatienté et j'ai décidé de contre-attaquer. La dernière phrase que j’ai capter était : « Maintenant il va parler de l’importance de sourire ». Je me suis retourné et j’ai lui dit : « En effet, ça serait bien de saluer les invités de la réunion que vous avez convoqué avec un sourire. Pas seulement comme stratégie mais par politesse. Il faut se rappeler de sourire à plusieurs occasions. Par exemple, en embauchant la directrice des relations avec le public vous n’avez pas tenu compte d’embaucher une personne souriante. Comme l'ont démontré, même au téléphone on peut percevoir le sourire d’une personne grâce à le changement du ton de voix, à la vitesse avec laquelle elle parle et à la chaleur des mots qu’elle utilise, puisque, en souriant, elle est dans un moment de relaxation. En faisant ça vous pouvez prévenir des confrontations verbales et résoudre les problèmes sans effort. Sans parler des effets des neurones miroirs pendant un sourire. En fait quand quelqu’un sourit gentiment nous sommes amenés à l’imiter et à créer une sympathie qui nous vient en aide à certains moments, par exemple pendant une vente.



Et c'étaient juste des petits trucs sur le sourire (j’ai souri et j'ai fait un clin d'œil en disant ça), puisque la préparation que je vais donner à vos collègues est encore plus complète et accompagnée de la pratique. Si vous veniez je suis sûr que vous auriez à y gagner ». Après cette tirade la salle a éclaté de rire. Moi et T. ont retourné vers L. qui était en train de se tordre de rire au point qu’il allait tomber de la chaise. Même T. a éclatait de rire en disant « Je comprends pourquoi tu m’avais dit qu’il est brillant malgré sa jeune âge » et j’ai ri moi-même.

Nous avons dit au revoir affectueusement et T. m'a fait un câlin alors que j’allais vers ma Polo GT. Cet épisode a fait naître de l’amitié.


Milan, 26 Novembre 2017

Logo_ridisegnato.png

Copia Originale 

Foro Buonaparte,22